Franta: primul stat din lume care a interzis prin lege fracturarea hidraulica pentru a exploata gazele de sist. Afla cum au facut.


Admir francezii. Mai ales pentru forta pentru care o au.

La ei s-a incercat la fel: exploatarea gazelor de sist. Reclame mincinoase la TV, Rapoarte mincinoase. “Franta are bogatii nedescoperite” , “Franta este bogata” , “Haide sa exploatam gazele de sist

Asta pana cand a explodat francezul. A lasat branza si vinul si femeile si a iesit in strada. Nu unul si nici 100. … Multi de tot. Multi dar mai important, au fost unii care stiau ce doresc !

Legislativul lor s-a vazut in situatia sa ia o atitudine. I-au dat si un nume: Legea 2011-835. Au facut-o inteligent.

Daca initial se interzicea exploatarea gazelor de sist per se,  si-au ridicat in cap puternicile companii petroliere … care aveau licenta sa exploateze gazele de sist si care plateau bani grei pentru asta.

Dupa zeci de rapoarte parlamentare (cei de acolo chiar trebuie sa numeasca un raportor care efectiv comenteaza legea cuvant cu cuvant altfel spus stabilind ceea ce noi numim “spiritul legii”) le-a venit o ideea formidabila:

“Dragile noastre companii petroliere: nu va interzicem sa exploatati gazele de sist. Doamne fereste. Puteti purcede oricand, ca ,deh, Franta este bogata si este o tara libera .. cu atat mai mult cu cat v-am si dat licente pentru asta  … Interzicem insa numai un singur lucru: extragerea lor prin fracturare hidraulica …”

***

En application de la Charte de l’environnement de 2004 et du principe d’action préventive et de correction prévu à l’article L. 110-1 du code de l’environnement, l’exploration et l’exploitation des mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux par des forages suivis de fracturation hydraulique de la roche sont interdites sur le territoire national.

Adica in traducere, ii invita sa scoata gazele de sist cu…  paiele de suc, cu limba, cu nasul, prin rugaminti dar in nici un caz prin fracturare hidraulica …

Nice, isnt’it ?

Si cum singura tehnologie existenta pentru captarea gazelor de sist este prin fracturare hidraulica, companiile respective nu au avut incotro: legea ii obliga ca, in 2 luni, sa prezinte tehnologii complementare de extractie ! Tehnologii care nu exista … prin urmare, in mod elegant, le-au retras si licentele de captare …

Cum este la noi ?

La 18 ianuarie, Parlamentul a votat cu 166 voturi pentru si 6 impotriva interzicerea folosirii tehnologiei de fractionare hidraulica inclusiv in apele teritoriale ale Marii Negre. [ citeste mai departe ]

Cum este la francezi ?

Va prezint mai jos textul legii ca sa vedeti si voi cum poate salva o natie o lege de cateva articole iar aici fisa actului normativ pentru a da un exemplu cu privire la cum este pregatit un proiect de act normativ.

 

LOI n° 2011-835 du 13 juillet 2011 visant à interdire l’exploration et l’exploitation des mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux par fracturation hydraulique et à abroger les permis exclusifs de recherches comportant des projets ayant recours à cette technique

 

NOR: DEVX1109929L

 

 

 

 

L’Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,

 

Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

 

 

Article 1

 

 

En application de la Charte de l’environnement de 2004 et du principe d’action préventive et de correction prévu à l’article L. 110-1 du code de l’environnement, l’exploration et l’exploitation des mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux par des forages suivis de fracturation hydraulique de la roche sont interdites sur le territoire national.

 

Article 2

 

Il est créé une Commission nationale d’orientation, de suivi et d’évaluation des techniques d’exploration et d’exploitation des hydrocarbures liquides et gazeux.

 

 

Elle a notamment pour objet d’évaluer les risques environnementaux liés aux techniques de fracturation hydraulique ou aux techniques alternatives.

 

 

Elle émet un avis public sur les conditions de mise en œuvre des expérimentations, réalisées à seules fins de recherche scientifique sous contrôle public, prévues à l’article 4.

 

 

Cette commission réunit un député et un sénateur, désignés par les présidents de leurs assemblées respectives, des représentants de l’Etat, des collectivités territoriales, des associations, des salariés et des employeurs des entreprises concernées. Sa composition, ses missions et ses modalités de fonctionnement sont précisées par décret en Conseil d’Etat.

 

Article 3

 

 

I. ― Dans un délai de deux mois à compter de la promulgation de la présente loi, les titulaires de permis exclusifs de recherches de mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux remettent à l’autorité administrative qui a délivré les permis un rapport précisant les techniques employées ou envisagées dans le cadre de leurs activités de recherches. L’autorité administrative rend ce rapport public.

 

II. ― Si les titulaires des permis n’ont pas remis le rapport prescrit au I ou si le rapport mentionne le recours, effectif ou éventuel, à des forages suivis de fracturation hydraulique de la roche, les permis exclusifs de recherches concernés sont abrogés.

 

III. ― Dans un délai de trois mois à compter de la promulgation de la présente loi, l’autorité administrative publie au Journal officiel la liste des permis exclusifs de recherches abrogés.

 

IV. ― Le fait de procéder à un forage suivi de fracturation hydraulique de la roche sans l’avoir déclaré à l’autorité administrative dans le rapport prévu au I est puni d’un an d’emprisonnement et de 75 000 € d’amende.

 

Article 4

 

Le Gouvernement remet annuellement un rapport au Parlement sur l’évolution des techniques d’exploration et d’exploitation et la connaissance du sous-sol français, européen et international en matière d’hydrocarbures liquides ou gazeux, sur les conditions de mise en œuvre d’expérimentations réalisées à seules fins de recherche scientifique sous contrôle public, sur les travaux de la commission nationale d’orientation, de suivi et d’évaluation créée par l’article 2, sur la conformité du cadre législatif et réglementaire à la Charte de l’environnement de 2004 dans le domaine minier et sur les adaptations législatives ou réglementaires envisagées au regard des éléments communiqués dans ce rapport.

 

 

La présente loi sera exécutée comme loi de l’Etat.

 

 

Fait à Paris, le 13 juillet 2011.

Nicolas Sarkozy

Par le Président de la République :

Le Premier ministre,

 

François Fillon

 

La ministre de l’écologie,

 

du développement durable,

 

des transports et du logement,

 

Nathalie Kosciusko-Morizet

 

Le ministre de l’économie,

 

des finances et de l’industrie,

 

François Baroin

 

Le ministre de l’enseignement supérieur

 

et de la recherche,

 

Laurent Wauquiez

 

Le ministre auprès du ministre de l’économie,

 

des finances et de l’industrie,

 

chargé de l’industrie,

 

de l’énergie et de l’économie numérique,

 

Eric Besson

 

(1) Travaux préparatoires : loi n° 2011-835. Assemblée nationale : Proposition de loi n° 3301 ; Rapport de MM. Jean-Paul Chanteguet et Michel Havard, au nom de la commission du développement durable, n° 3392 ; Discussion le 10 mai 2011 et adoption, après engagement de la procédure accélérée, le 11 mai 2011 (TA n° 658). Sénat : Proposition de loi, adoptée par l’Assemblée nationale, n° 510 (2010-2011) ; Rapport de M. Michel Houel, au nom de la commission de l’économie, n° 556 (2010-2011) ; Texte de la commission n° 557 (2010-2011) ; Discussion les 1er et 9 juin 2011 et adoption le 9 juin 2011 (TA n° 140, 2010-2011). Assemblée nationale : Proposition de loi, modifiée par le Sénat, n° 3525 ; Rapport de M. Michel Havard, au nom de la commission mixte paritaire, n° 3537 ; Discussion et adoption le 21 juin 2011 (TA n° 691). Sénat : Rapport de M. Michel Houel, au nom de la commission mixte paritaire, n° 640 (2010-2011) ; Texte de la commission n° 641 (2010-2011) ; Discussion et adoption le 30 juin 2011 (TA n° 155, 2010-2011).

 

 Cum este la noi ?

La 18 ianuarie, Parlamentul a votat cu 166 voturi pentru si 6 impotriva interzicerea folosirii tehnologiei de fractionare hidraulica inclusiv in apele teritoriale ale Marii Negre.

Romania, avertizata de bulgari

„Speram ca ne vor auzi mai multi romani si ca vom lupta impreuna impotriva acestui pericol”, spune Mariana Cristova, de la Universitatea Tehnica din Sofia. „Este o situatie urgenta, fiindca inceperea extractiei prin fracturare este planuita in februarie si daca va incepe, nu va mai putea fi oprita! Problema este ca romanii nu sunt deloc informati cu privire la aceasta situatie grava. Este nevoie de oameni care sa ia atitudine si in Romania! Daca exploatarea gazelor din sisturi va fi permisa in Romania, munca noastra a fost in zadar”. E vorba de riscul de cutremure, de contaminare a apei cu substante („secret industrial”) cancerigene sau toxice etc.

Nu ne luam dupa ei

Dupa vizita de urgenta a secretarului american de Stat, Hillary Clinton, SUA il trimit in Bulgaria pe Richard Morningstar, specialistul pentru Eurasia in domeniul energetic, pentru a prezenta cele mai avansate tehnologii de exploatare. Premierul bulgar Boiko Borisov a anuntat ca va mentine moratoriul asupra exploatarii gazelor de sist „pana cand societatea nu va fi convinsa ca aceasta tehnologie este sigura”.  Pe 17 ianuarie 2012, seful Agentiei Nationale pentru Resurse Minerale, Alexandru Patruti, a declarat ca Romania nu va lua exemplul Bulgariei si nu va interzice folosirea fractionarii hidraulice pentru extragerea gazelor de sist. Chevron va incepe anul acesta lucrarile de explorare in Dobrogea.  „Din 2013 avem in plan saparea a opt sonde in Dobrogea”, a declarat Thomas Holst, manager pentru Romania in cadrul Chevron.

Cititi mai mult: http://www.enational.ro/actualitate/discordia-provocata-de-exploatarea-gazelor-de-sist-se-muta-in-romania-126239.html/#ixzz1likl6KuR
enational.ro

 

Previous Situatia statelor SUA unde se interzice fracturarea hidraulica (extractia gazelor de sist)
Next Monsanto a intrat la Guvernare prin Stelian Fuia, ca ministru al Agriculturii si Dezvoltarii Rurale

2 Comments

  1. dragomir
    13/02/2012
    Reply

    PREOTII DUC O LUPTA TRAGICA ACUM.CU SATANA SI NOI LA FEL POPORU.TREBUIE SA NE UNIM.

    TREBUIE SA SCAPAM DE LICHEAUA DE BASESCU CU TOATA HATA LUI .DOAMNE AJUTANE.AMIN

    • 14/02/2012
      Reply

      serios ?! duc o lupta tragica ? si apropos, care e legatura cu articolul ? Sau postam ca sa exprimam adeziunea fata de sutanisti ?

Care este opinia ta ? Ai curajul sa spui ceea ce gandesti !